Black Bass Festival 2016

C’est dans les marais du Blayais, à Braud et Saint Louis, qu’avait lieu le Black Basss festival les 2 et 3 septembre. Cette année les créatures du marais nous ont concocté un line up monstrueux et fort en guitares, emmené par The Inspector Cluzo, JC Sàtan et Mondo Generator.

Le festival

Les artistes sont répartis sur deux scènes, le timing est parfait, aucun temps mort entre chaque concert. Mention spéciale à la centaine de bénévoles qui renseignent toujours avec sourire et humour. Humour, présent tout au long de l’année durant la communication, que l’on retrouve sur le site des toilettes aux pancartes, j’ai adoré (le chewing gum sur Hanouna, c’est moi).  900 personnes le vendredi et 1300 le samedi (et par conséquent complet) et pourtant je n’ai jamais eu l’impression d’étouffer ou d’être oppressé par une foule trop dense… Restauration allant des huitres aux hamburgers, vins du Blayais ou bières, on ne manquait de rien ! D’autres festivals, bien plus gros que celui ci, devraient plus que s’en inspirer…

img_8727

 

Vendredi

C’est la formation « Le A » qui a l’honneur d’ouvrir la grande scène cette année. Ce groupe Bordelais, membre du collectif du Fennec, et composé presque exclusivement de gente féminine m’a fait forte impression. Comment ne pas parler de Warpaint (surtout que j’étais resté scotché sur un de leur concert quelques jours auparavant…) comme une de leurs inspirations. Mélodies planantes et chants apaisants sachant élever le rythme au bon moment. Une belle claque de douceur. Direction la petite scène où les pileux « Bearded Basterds » vont nous délivrer un rock plein de bonne humeur.

a25i5646
Le A

Pas le temps de souffler : « JC Satàn« , véritable tête d’affiche de cette première journée prend possession de la grande scène et de son public. Le groupe Turino-Bordelais fait forte impression, une réussite. Un groupe à voir absolument en live.

a25i6299
Arthur de J.C Satan

« Be quiet » et son electro rock aux allures de disco moderne clôture la grande scène pour ce vendredi.

IMG_0200.jpg
Be Quiet

Samedi

« Ariel Ariel » débute sur la grande scène avec une pop joyeuse, nous aurons ensuite droit pêle mêle au rock instru de « Piscine » toujours aussi jouissif, net et sans coulure (mention spéciale au fan avec le bonnet de bain dans le public), à « Done » et son rock viscéral sans concession.

a25i6606

a25i6526
Done

Histoire de se détendre un peu le fameux concours d’Air Guitare ouvre pour un des groupes les plus attendu du weekend : The Inspector Cluzo. Les deux montois plus motivés que jamais, car jouant dans « un festival rural et pas dans une putain de métropole de merde » vont retourner le public du Black Bass : le public justement, partie intégrante de leurs prestations sera appelé à « put your hand in the air » ou encore à faire la bise à son voisin. Ambiance rock, mais bon enfant « on est pas au Hellfest ici, alors on se calme »… ils ont fait sauter le public (et les plombs aussi). Comme ils ne sont pas rancuniers c’est Julien, charmant chanteur et bassiste de Seven Weeks qui les assistera sur scène, notamment pour les changements de guitares. Nos deux landais auraient-ils enfin trouvé une utilité au bassiste ?

IMG_0380.jpg
The Inspector Cluzo

Mondo Generator, énième groupe du célèbre Nick Oliveri (QOTSA) eux n’auront pas de problème d’électricité et pourtant le groupe joue fort. TRES fort ! Aux US tout est plus grand, plus fort, ça doit être pour ça. On sent tout de suite un groupe super rodé, qui fait preuve d’une assurance déconcertante. Une vraie leçon.

img_0578
Nick Oliveri, Mondo Generator.

On pourrait en dire encore beaucoup sur ce festival. je n’ai pas abordé les Dj sets de Vie Sauvage, les animations pour les marmots, l’expo…et je dois en oublier. Ce Black Bass cuvée 2016 restera un de mes coups de coeur de l’été à n’en pas douter.

 

On a aimé :

  • Une organisation au top et sans faille
  • Un line up bien fourni
  • L’humour présent un peu partout sur le site

 

On a moins aimé :

  • La mini coupure de courant pendant TIC, pourtant EDF a une succursale pas loin non ?
  • Les moustiques super organisés eux aussi, mais ça aurait pu être pire, ils étaient asséchés.

 

Toutes les photos :

Ariel Ariel :

 

Le A :

 

J.C Satan :

 

Done :

 

Piscine :

 

 

Mondo Generator :

 

The Inspector Cluzo :

 

Be Quiet :

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s