Photo-report Jalles House Rock Festival 2016 – 2e jour

Voici les photos du deuxième et dernier jour du Jalles House Rock Festival 2016. Journée qui a enchainé les concerts sans aucun temps mort avec une efficacité redoutable !

Deuxième jour ouvert par le groupe Piscine qui a tenté de rafraichir le public qui est malheureusement en partie resté à l’ombre des arbres… La chaleur était écrasante, ça tombe bien le son de Piscine l’est aussi. On a pas été déçu de cette performance, ils étaient dans une forme olympique, délivrant le même son massif que sur l’album ! Ah si juste un regret : le groupe est parti avec les vinyles mis en vente avant la fin du festival… ce qui m’a empêché de me le procurer…

Maximus, groupe Bordelais, ont inauguré la grande scène. C’était une découverte, et une agréable surprise. Malgré le soleil en pleine face, ils ont su transmettre leur énergie et leur bonne humeur au public. Ils ont produit un rock frais et originale, on en redemande !

Offshore est un quatuor Bordelais surfant sur la vague Punk Rock. Beaucoup d’énergie, de sauts pour un set très réussi.

Grand écart du punk rock 90’s on a encore reculé d’un cran pour atterrir tout droit dans les années 60. Gaspard Royant, ou la classe incarnée, aura réussi à enfin faire bouger les foules à coup de Doo Wop !

Autre groupe, autre style : Camp Claude. Le soleil se couche, les lunes de Camp Claude se lèvent. Emmené par sa charmante chanteuse/guitariste Diane Sagnier le trio produit musique est difficilement classable. On pourrait la qualifier d’electro pop, au mélodies lancinantes, limite ambient, mais qui sait également accélérer sur certains titres.

Band of Skulls. Véritable tête d’affiche du festival, ils n’auront pas déçu. Ils ont sorti leur quatrième album il y a quelques mois, le très « By Default » dont cinq titres joués ce soir. Tout est parfait, des lights au son en passant par la prestation de Russel, le chanteur, qui sait mieux que personne chauffer le public (alors que la température était devenue acceptable..).

I Me Mine aura la lourde (et réussie) tache de passer juste après Band of Skulls. On replonge dans les années 60 ici mais avec une pointe de psyché voir d’éléctro. Set très plaisant et très agréable aussi bien pour l’ouie que pour la vue, je vous laisse admirer les photos.

 

Toutes ou presque toutes les facettes du rock auront été abordées durant cette neuvième édition de Jalles House Rock Festival, du metal au rock and roll en passant par l’electro poprock, et c’est aussi pour ça qu’on l’aime. Grand coup de chapeau aux bénévoles qui font vivre ce festival, rappelons le, gratuit. Nous vous donnons d’ores et déjà rendez vous l’année prochaine pour la 10e édition  !

Report du premier jour accessible ici.

 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s